Agriculture

 

 

Le recensement agricole s’est déroulé d’octobre 2010 à avril 2011.

C’est l’une des plus importantes opérations statistiques du ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. Il permet d’avoir une photographie précise et actualisée de l’agriculture à un moment donné et de mieux connaître et mesurer ses évolutions.

Il a été effectue dans le cadre de la réglementation statistique de l’Union européenne et selon les recommandations des Nations unies. Pour répondre aux obligations internationales et communautaires, tous les pays de l’Union européenne ont effectué un recensement agricole entre 2009 et 2010. Ces différentes sources de données permettent une mise en perspective des agricultures européennes.

Le recensement agricole 2010  témoigne des mutations de l'agriculture auvergnate à la fin du XXème siècle.

La réduction du nombre d'exploitations se poursuit mais le territoire agricole se maintient grâce à l'augmentation de la taille des unités de production. L'Auvergne préserve sa vocation de région d'élevage. Le potentiel fourrager est valorisé par un troupeau d'herbivores qui subit des modifications structurelles. Les bovins prédominent, les ovins déclinent.

Des agriculteurs plus professionnels et mieux formés ont permis à l'agriculture régionale de s'adapter aux nouvelles donnes de la Politique Agricole Commune.


Les chiffres de la commune de Lafeline - 1988 - 2000 - 2010

    1988     2000    2010 
Exploitations agricoles ayant leur siège sur la commune 26  18 14
Travail dans les exploitations agricoles
(en Unité de Travail Annuel) 
38  33 22
 Superficie agricole utilisée (ha)  1831  1889 1912
 Superficie en terres labourables (ha)  372  459 466
 Superficie toujours en herbe (ha)  1456  1429 1446
 Orientation technico-économique de la commune nd Bovins viande Bovins viande

Cheptel en unité de gros bétail, tous aliments

1933 2202 2298

Source - AGRESTE - Recensement agricole 2010

Recensement agricole 2010 Auvergne - Premières tendances (PDF : 624.9 ko) - 06/10/2011

En Auvergne l’agriculture s’est largement professionnalisée depuis 10 ans tout en mettant l’accent sur la qualité de la production et en préservant ses atouts territoriaux spécifiques.

Pour en savoir plus sur le recensement agricole...www.agreste.agriculture.gouv.fr