Projet éolien Bransat Laféline: rejet de la requête en référé-suspension de la CPENR

ci-joint l’ordonnance du juge des référés de la Cour d’Appel Administrative de Lyon en date du 31/08/2021.
 
Cette ordonnance rejette la requête du promoteur éolien, la CPENR DE BRANSAT ET LAFELINE, qui visait à suspendre l’arrêté préfectoral n° 1168/2021 du 25 mai 2021 en prétendant qu’il contribuait à un allongement déraisonnable du délai de délivrance de l’autorisation d’exploiter le parc éolien.
 
La condition tirée de l’urgence n’est pas remplie d’après le juge des référés qui rappelle par ailleurs que « la priorité donnée aux sources d’énergie renouvelable doit être conciliée avec la protection des milieux naturels et urbains ».